Né à Monaco, Sébastien Innocenti découvre la musique dans le cadre familial.

Il commence l’accordéon classique et est admis au Conservatoire National Supérieur de Paris en 2012 dans la classe de Max Bonnay.

La découverte du Tango, du Bandonéon et sa rencontre avec le compositeur Gustavo Beytelmann marqueront un véritable tournant à son parcours.

Attaché à exploiter les possibilités infinies de son instrument, on le retrouve au sein de projets très variés, entre Tango, Théâtre, musique Baroque, contemporaine et électro.

Très impliqué au sein du Quinteto Respiro depuis 2012, il se produit avec les autres membres de cet ensemble en France et dans de nombreux pays.

Avec le projet Respiro Symphonique, il est invité par l'Orchestre National de Lille et l'Orchestre National de Lyon en 2018.

 

Sébastien Innocenti est invité à partager son expérience avec de nombreux musiciens d'horizons multiples, il collabore avec de nombreux Orchestres et ensembles tels que la Orchesta Tipica Silencio, dirigé par le Pianiste argentin Roger Helou ou la Tipica Paris, L’Orchestre Philharmonique de Monté-Carlo et l’Orchestre de l’Opéra de Paris.

Entre 2018 et 2021, il est invité par les Musiciens du Louvre, l'ensemble 2e2m et l’ensemble Opus 62 pour un programme autour du Tango.

Sébastien Innocenti travaille régulièrement avec le monde du théâtre, on le retrouve notamment dans " Tarquin " de Jeanne Candel au sein de la compagnie La vie Brève et "Les Trois Brigands" de la compagnie les Petites Don Quichotte.