Née à Nice en 1988, Sabrina Condello débute l’apprentissage du violon à l’âge de 7 ans à l’Académie de Musique Prince Rainier III de Monaco. Son brillant parcours au sein de l’institution lui permettra notamment de se produire en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

 

En 2009 elle est admise à la Haute Ecole de Musique de Genève, où elle recevra l’enseignement de Marie-Annick Nicolas, puis d’Alexander Rozhdestvensky qui la poussera notamment à faire fi des conventions, et à « assumer pleinement sa relation avec la musique intelligente et très intense ».

 

Elle participe en tant qu’interprète à de nombreux festivals tels que le Festival Pablo Casals à Prades, le Printemps des Arts de Monte-Carlo, le Festival d’Aix en Provence, le Printemps Musical des Alizés au Maroc, le Festival Jeunes Talents à Paris.

Lors de son parcours, elle aura l’occasion de travailler avec de grands chefs et interprètes, tels que Kristjan Järvi, E. Krivine, Kazuki Yamada, Tedi Papavrami, ou encore Nelson Goerner.

 

Passionnée par les projets d’ensemble et de musique de chambre, elle est lauréate en 2015 du Concorso Val Tidone (Italie) en duo avec la pianiste Juliette Aridon-Kociolek, puis en 2016 du Concours FNAPEC à Paris avec le Quinteto Respiro.

 

Sa rencontre avec l’univers du Tango a lieu à l’âge de 15 ans, lors des Master Class données à Monaco par le grand pianiste et compositeur Gustavo BEYTELMANN. Ce sera pour elle une véritable révélation, cette musique occupant aujourd’hui une place centrale au sein de sa carrière artistique.